Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mets-moi en pièce (ou comment j'ai trouvé un éditeur)

Publié le par Joanne

Mets-moi en pièce (ou comment j'ai trouvé un éditeur)

Paru chez Publibook en avril 2012, disponible ici.

Voilà mon tout premier projet, sorti en avril 2012 aux éditions PublibookContrat à compte d'éditeur car je faisais partie des 5 "coups de cœur du mois". Le début (peu glorieux) d'une longue aventure livresque. Mais voyons déjà la quatrième de couv' :

Julianne? La parfaite étudiante paumée, jeune femme intelligente et sensible qui se noie dans une époque où tous les excès sont à portée de main. La relation Julianne-Étienne? Oh, c’est simple, elle est amoureuse, désespérément, pathétiquement, alors que lui n’est qu’absence, instabilité et jeux inconséquents. Alors en attendant, Julianne trinque, dans tous les sens du terme. Tutoie les abîmes de la désolation. S’oublie dans quelque relation superficielle ou quelques notes de musique. Et puis soudain, quand Étienne se déclare, c’est l’éclaircie, la vie qui reprend sens. Julianne vivante. Enfin, avant de trinquer à nouveau quand son amant ami retrouve son comportement versatile. Je suis le journal de Julianne et voici ses confessions.
Amour à doubles tranchants, alcool et autodestruction pour une œuvre qui sonde une âme féminine à la dérive face à un homme insaisissable. Un roman aux éclats tantôt lumineux, tantôt ténébreux, vertiges et descentes des montagnes russes et dont Joanne R. fait le lieu d’un étrange jeu de manipulation. En somme, un anti roman à l’eau de rose incisif et déroutant pour lecteurs revenus des douceurs romantiq
ues.

C'est chouette, hein ? Comment en suis-je arrivée là ? Un peu par hasard pour être honnête... Comme beaucoup, comme d'autres avant moi, comme toi, j'ai toujours gribouillé dans des carnets obscurs, jusqu'à ce qu'un jour, vienne l'histoire d'amour de trop, et HOP, j'écris mon premier roman dans la foulée. L'idée de publier est venue après. Heureusement pour moi, je ne connaissais rien au monde de l'édition. (Ouais, quand tu t'y connais un peu, ça fait flipper). J'ai grossièrement tapé "édition" sur google, et j'ai envoyé mon tapuscrit. Là bien sûr, les réponses et propositions de contrats à compte d'auteur ont plu sur mon pauvre être désabusé. Le compte d'auteur, c'est de la crotte. Vérifie ICIPuis Publibook est arrivé, un poil moins nul que les autres, et m'a proposé de financer entièrement mon projet car il avait séduit à l'unanimité le comité de lecture. L'équipe a fait un travail éditorial relatif : corrections orthographiques, mise en page et basta, mais j'ai pu choisir l'image de couverture (réalisée par Mélissa).

Six mois plus tard, Mets-moi en pièce voyait le jour !

En gros, j'ai eu de la chance, car si cette première fois et sa suite ne sont pas fracassantes de réussite, ça aurait pu être pire. Je ne renie pas mes débuts, seulement avec le recul, je réalise que ces deux romans sont plus du domaine de l'écriture thérapeutique du débutant que de celui du vrai talent. Pour faire simple, ils sont un peu comme les photos de classe du lycée : mignon, ça vaut ce que ça vaut, mais bon, en grandissant ce n'est pas ce qu'on veut agiter sous le nez du tout-venant.

Commenter cet article

Isaac Frelon 17/09/2014 10:08

Salut Joanne ! Je cherchais sur le Web des retours d'expériences avec des maison d'éditions à compte d'éditeur, car j'ai vécu la même chose que toi. Je viens de trouver un éditeur ! J'ai hâte de vivre la suite ... Aurais-tu plus à nous dire à ce sujet ?
(je me suis un peu précipiter sur les commentaires, tu en parles peut-être dans un autre billet ...)

Au plaisir de te lire

Isaac

Joanne 17/09/2014 12:20

Hello Isaak,

Pour des retours sur mon expérience, tu peux lire les articles de la catégorie #Mon Parcours, ou l'onglet "Conseils". Et si tu as des questions plus précises, je peux toujours tenter d'y répondre ;)

Becker Caroline 03/03/2014 19:34

Ce livre, est une petite merveille : une écriture facile et intelligente, un vocabulaire riche et profond ... une histoire profonde,,riche en sentiments humains et une profonde et magnifique approche psychologique des personnages ... On rit, on est ému ... on ne ressort pas indemne de cette lecture ... c'est tout ce que j'aime en littérature ... une vraie écriture riche en valeurs humaines ... Merci Joanne !!!