Orageuse

Publié le 10 Juin 2020

Vous avez lu Désaccordée ?

Si ce n'est pas le cas, courez l'acheter en librairie, lisez-le... nous on vous attend ici. C'est bon ? Parfait. Alors voilà, il se murmure qu'en juin 2018, j'ai eu des idées pour un deuxième roman dans cet univers. Et aussi que j'ai rédigé un plan, mais c'est juste comme ça, un murmure.

EDIT du 19/02/2019 : faut croire que ça a murmuré bien fort vu qu'aujourd'hui, j'ai entamé le premier jet en écoutant Lana Del Rey. Allez, je vous montre à quoi ça ressemble dans ma tête.

OrageuseOrageuseOrageuse
OrageuseOrageuse
OrageuseOrageuseOrageuse
OrageuseOrageuse

EDIT du 27/03/2019 : une date pleine de 3 et de multiples de 3. Pas étonnant, en ce jour, je termine la rédaction.

EDIT du 31/05/2019 : et après des corrections légères, je soumets la V2 à Gulf Stream.

EDIT du 08/11/2019 : il s'est passé pleiiin de choses entre temps, les corrections de PLS, la naissance de Virgile & Bloom, une autre idée de roman freaky. Mais voilà, aujourd'hui, Orageuse est signé. Sortie prévue pour fin 2020, dans la collection Électrogène. On allume les bougies parfumées, on met du miel dans sa tasse, ceci dans le casque audio, et go la V3.

Orageuse

EDIT du 13/12/2019 : coup de tonnerre (hoho) par ici, le roman sortira finalement en juin 2020, dans la collection Échos comme Désaccordée. Tenez-vous prêts. Je précise que cette décision est prise un vendredi 13, qui plus est le jour où Harry Styles (l'inspiration pour le personnage d'Arpège Almighty) sort son deuxième album solo (#théoriedelasimulation) 💜

EDIT du 07/01/2020 : écouter en boucle une chanson qui change tes organes de place. Grâce à elle, rédiger un paragraphe trop cool qui densifie ton texte. En être satisfaite (se trouver géniale, avouons). Sauf que le texte part à l'impression sous peu. Ressentir un vertige à l'idée que c'est bientôt, que le roman est si perfectible encore, qu'à la prochaine chanson-séisme j'aurais pu rédiger un autre de ces paragraphes-là, ceux qui font qu'un livre mérite d'exister. Mais il sera trop tard. Se dire qu'il est toujours trop tard. Qu'avec l'effondrement imminent, anyway, ça ne sert à rien. Rien ne sert à rien. En attendant, si je ne traduis pas les chansons-séismes en paragraphes, je me fissure jusqu'à mourir. Bref, comme un mardi ma couille.

EDIT du 10/01/2020 : une étape édito de bouclée. Ce soir c'est liqueur de violette. 

EDIT du 17/01/2020 : on continue à bosser dur avec Caroline, à s'échanger des versions. On est passées sur maquette. Aujourd’hui j'ai découvert........ plusieurs propositions de couvertures.

EDIT du 25/01/2020 : OK, faut que je vous raconte un truc de ouf.

Depuis tout à l’heure avec Jeoffrey, on consulte des collections de Petits Poneys sur Internet. C’est parti d’une vidéo du Bigdil, nostalgie, Memory Lane. Bref, je redécouvre l’univers enchanté des poneys, leurs noms (Précieuse, Ballerine, Papillon), leurs couleurs, les symboles sur leurs croupes, souvent en lien avec leur métier ou leur caractère, et je commence à me dire qu’elle me vient de là, cette manie d’autrice qui consiste à ajuster la teinte des cheveux à celle des yeux à celle des fringues à celle (imaginaire) des personnalités. Ça aurait pu s’arrêter là.

Sauf que… arrive CE poney.

Violet et rose (telle la couv d’un certain roman of mine), une harpe tatouée sur la croupe. Son blaze anglais est « Muse ». Son blaze français est… mindfuck incoming... « ARPÈGE ». 

Puis vient ce second poney.

Bleu et violet, une demi-lune en guise de tatouage. La couv d’Orageuse sera dans les tons indigo, avec un ciel bleu foncé. Ce matin, je suis allée me faire tatouer à Chambéry. J’ai opté pour une note de musique (une Croche) et, sans trop savoir pourquoi, une demi-lune.

Qu’est-ce qu’on en déduit ? Qu’on vit dans la Matrice ? Que les Muses existent ? Que les velléités artistiques sont un éternel reboot de l’enfance ? Que la farce cosmique s'enjaille ?

OrageuseOrageuseOrageuse

Oh, le troisième poney s'appelle Solfège. Évidemment. 

EDIT du 14/02/2020 : aujourd'hui c'est la Saint-Valentin, et Orageuse part à l'imprimerie... Pas mal pour un bouquin qui parle d'amour, non ?

EDIT du 21/03/2020 : éclosion du printemps = dévoilement de la couverture 💙

Orageuse

EDIT du 10/06/2020 : Ce matin, le facteur m’a vue manger ma pomme à travers la fenêtre. Il amenait Orageuse. L’un des exemplaires a déjà pris la pluie de mon nouveau chez moi.

Orageuse

Pour vous aider à patienter jusqu'à la sortie, vous pouvez découvrir la playlist du roman, et aussi la composition du parfum dont je le signerai (Éclat d'Arpège ; ça ne s'invente pas).

Orageuse

EDIT du 25/06/2020 : Jour J 💜

Rédigé par Joanne

Publié dans #Mon parcours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article