Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liaisons Décapeuses

Publié le par Joanne

Aujourd'hui, je vais vous parler de mon nouveau projet jeunesse juste après Marquise. Ce manuscrit-là, il est spécial. Je l'avais déjà un peu évoqué ici, mais maintenant que ça avance, je vais développer. Déjà, de quoi parle-t-il, ce bouquin ?

Vous l'aurez deviné (ou pas), c'est un remake des Liaisons Dangereuses de Laclos.

Mais je n'y ai pas remplacé les lettres par des textos/mails etc, c'est un roman classique. Et plus précisément, c'est l'histoire de Gabriel et Laetitia, deux lycéens qui entrent en Terminale Littéraire. Lui, il est brumeux et arrogant. Elle, elle est fière comme pas deux, cleptomane et perverse. Eux, ils s'ennuient royalement au lycée, et ils ont comme une envie de le faire payer à tout le monde. Ça tombe bien, cette année ils vont étudier Laclos. Forcément, ça va leur donner des idées. Dépraver Solal et Ninon, par exemple. Rendre fou Dorian, l'ex de Laetitia, à base de théories du complot plus déjantées les unes que les autres. Et puis Gabriel, ce serait pas mal qu'il décroche un rencard avec Mademoiselle Brugnon, la prof d'Arts Plastiques. Ça lui fera peut-être oublier que depuis que son frère s'est suicidé, la vie à la maison, ce n'est pas le paradis.

Bien ce pitch, non ? J'ai plus vendeur encore. Gabriel, dans ma tête, c'est ce type-là :

Vous l'aurez compris, ce roman me tient à coeur. Mais en plus, il est vraiment spécial. Pourquoi ? Eh bien parce qu'il m'est venu en rêve. Sans rire, pendant tout le mois de février 2016, je rêvais d'une intrigue, sans m'en souvenir clairement au réveil. Puis un matin, c'est venu. Tout, j'avais tout. Le plan détaillé, les personnages, les décors, les rebondissements. J'ai entamé la rédaction du manuscrit le 5 avril, et le 29, c'était plié. Quand je vous dis qu'il est spécial, ce projet. Voyons si Tibo sera du même avis...

EDIT du 17/06/2016 : le verdict est mitigé.

D'un côté, il trouve que l'écriture est là, la structure se tient (impec, il a dit) et les deux héros sont justes (ouf). De l'autre, les personnages qui les entourent sont moins vrais, moins crédibles. En gros, ils manquent de caractère et leurs émotions ennuient. 

EDIT du 15/07/2016 : nouvelle version du manuscrit (58 000 mots). Une bêta-lecture consciencieuse, d'autres corrections pendant le mois d'août, et j'enverrai le projet à Tibo avant de partir en vacances (à Saint-Jean-de-Luz 👙). On croise les doigts...

EDIT du 30/01/2017 : après moultes, mais alors MOULTES réécritures, j'ai envoyé une énième version à Tibo début janvier, et le verdict est tombé aujourd'hui : il y a encore un petit milliard de trucs à régler dans le roman... mais on VA LE FAIRE ! C'est un OUI ! Ce roman succédera donc bien à Marquise... ! Ça se fête avec un Gif Justin Timberlake :

Liaisons Décapeuses

EDIT du 20/09/2017 : certes, aujourd'hui, j'ai du boulot par-dessus la tête : il n'est pas franchement raisonnable de prendre 10 minutes pour blablater autour d'une photo - outrageusement retouchée 👑 Et pourtant. En ce moment, c'est la course : écriture à gogo, préparation du Salon du Livre de Saint-Étienne (avec ma première intervention scolaire), tournage d'un court-métrage bientôt (et saut à l'élastique pour l'occasion)... Dit comme ça, ça fait déballage de vie trépidante, et c'est peut-être un peu le but de la manœuvre. Parce que voilà, quelques années en arrière, c'était pas autant la joie. Pas du tout, même. Puis il s'est passé cet enchaînement de trucs pas communs : pondre Marquise, rencontrer un éditeur audacieux et solide, affiner mon écriture à ses côtés, prendre confiance, et puis avancer. Rencontrer des libraires du tonnerre, se sentir soutenue par d'autres, être invitée à des Salons, y fréquenter auteurs bienveillants et lecteurs curieux, PARTIR À LA CONQUÊTE DU MONDE AVEC MONSIEUR J...

Bon, je m'emballe un peu, là.

Tout ça pour dire que depuis, ma vie a changé. Et ce nouveau bout de papier almighty, il veut dire qu’elle va continuer à évoluer. Alors je suis fière, heureuse (bêbête mais pas si évident que ça), terrifiée et impatiente de vous réinviter dans mon univers. Un énorme MERCI à tous ceux qui ont été là jusqu'ici, à ceux qui débarquent et aux prochains 💛

Liaisons Décapeuses

Et comme la sensiblerie va de pair avec la pensée magique, devinez qui a décidé de se placarder partout en ville où moment où je vous écris ? Oui, Gabr... j'veux dire, Aaron Taylor-Johnson, le bienveillant crush du love. Si ce n'est pas un signe cosmique, ça...

Liaisons Décapeuses

Commenter cet article

Marion 09/06/2016 17:55

Génial, hâte de lire ça !